Ma bataille contre le cancer

04 avril 2012

Par ou commencer????

J'ai décidé de faire ce blog, pour pouvoir poser mon combat contre mon cancer, qui est comme un allien en moi. C'est pour cela que j'ai appelé ce blog, Ellen Ripley. J'ai déjà la coupe de cheveux, je mène le même combat, et comme elle, je vais gagner......

Je vais donc retracer toutes les étapes de ce combat, en revenant, sur les étapes parcourues en 2010, lors du mon premier cancer du sein. Puis sur celles que je traverse maintenant avec cette récidive métastatique.

Je souhaite que ce blog, puisse apporter des réponses à celles qui connaissent les mêmes doutes que moi.

Mais également, que mes ami(e)s, me reconnaissent lors de mes jours de pluie et de soleil.

 

Maintenant, je vous laisse m'accompagner.....


Posté par Ellen Ripley à 16:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]


26 novembre 2011

Une bosse au sternum

Avant d'aller voir ma cancérologue, je devais faire mes prises de sang de contrôle, chose que je n'ai pas faite. J'y vais donc début novembre.

Mais j'ai mal dans la poitrine, entre les deux seins. Je vais voir mon généraliste, et lui parle de cette douleur, pour lui ce n'est rien d'inquiétant. Mais une nuit, d'un coup, j'ai une bosse au niveau du sternum. Je retourne donc le voir, et il me fait faire une radio, qui ne donne aucun résultat.

Les résultats de ma prise de sang, ne sont pas parfaits. J'appelle donc ma cancéro. Elle ne me rappelle pas. Je me permet de la rappeler quelques jours plus tard, et je précise à sa secrétaire que j'ai une bosse au niveau du sternum. Dans les deux heures, ma cancéro me rappelle. Elle me précise que mes marqueurs n'ont rien de bien inquiétant. Mais elle veut que je passe au plus vite un scanner à cause de cette fameuse bosse.

Je traîne des pieds pour aller chez mon généraliste pour avoir l'ordonnance.... Je me décide enfin.

Le rendez vous est pris pour un samedi matin. Je vais donc passer ce scanner. Les résultats sont prêts trois heures plus tard. Comme nous avons prévu un week-end en famille, nous allons tous les trois récupérer ces résultats. Adam et Sami m'attendent dans la voiture.

Nous tentons Sami et moi de comprendre ces résultats, mais les mots utilisés nous sont inconnus..... Que faire????

Sami me propose de voir notre généraliste de Paris, et je lui répond, NON, nous avons prévu la cité de science avec Adam, nous verrons cela lundi.

Nous passons un merveilleux week-end en famille, normal.......

Posté par Ellen Ripley à 18:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 octobre 2011

Visite de contrôle

Visite de routine avec ma cancérologue. 
Tous les examens sont bons.
Je lui demande si je vais pouvoir voir un autre enfant. Elle me dit, que si mon cycle reviens normalement, dans un an, nous pourrons y penser.

Posté par Ellen Ripley à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2011

Sous surveillance

Les traitements sont terminés. 
Je passe en mode surveillance.....
Je tente de reprendre le travail le 2 decembre, mais je suis très mal reçue.
C'est un faux départ. Je gère tant bien que mal cet accueil.
Je reprend le travail finalement le 23 mai.
Je continue d'etre suivie à Lyon, pour mes rendez vous de contrôle. Tout va bien....

Posté par Ellen Ripley à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2010

L'été sous chimio

Les chimios se sont bien passées dans l'ensemble, la dernière est le 2 septembre. 

La bonne nouvelle est que j'ai un mois de vacances avant d'attaquer les rayons.....
enfin une trêve dans tous ces traitements.

Mais ce mois passe trop vite. Et oui, car il y a quand même des examens à passer encore.

Cette fois ci, c'est le scanner de marquage. Je suis placée comme pour les rayons, sur une table de scanner.
Des lasers rouges partent des murs, pour se croiser perpendiculairement.
Je suis déplacée, en haut, en bas, à gauche, à droite, pour repérer les trois emplacements où seront
envoyés les rayons.
Pour bien les repérer lors des séances, on me fait trois tatouages à l'encre noir.

Les séances de rayons commencent le 4 octobre, et se terminent le 15 novembre, soit deux jours avant
mon anniversaire.

Posté par Ellen Ripley à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 juillet 2010

Nouvelle Chevelure


Le rendez vous a été pris chez le prothésiste capillaire pour ma coupe d'Ellen Ripley, et la pose de mes
nouveaux cheveux.


Ma sœur m'accompagne pour ce moment difficile.
Il fait très beau, j'ai prévu un foulard au cas ou.....
La coiffeuse est très sympathique. Elle nous installe dans un cabinet, en me demande si je veux me regarder
dans la glace
pendant qu'elle utilise la tondeuse.
Je répond que non, mais que je veux voir après.
Une fois la coupe faite, je me retourne et finalement, je suis pas moche du tout comme ça.....

Pour fêter, cela, nous allons dans un restaurant thaï. Un petit peu de blanc en apéritif, pendant le repas, puis
champagne au dessert.
Finalement, nous repartons du restaurant toutes guillerettes.

Je m'arrête chez Agatha, pour mettre une breloque en plus à mon bracelet porte bonheur.
À l'annonce de mon cancer, j'ai décidé de m'acheter un bracelet sur
lequel je peux rajouter des breloques. À chaque étape de ce combat, j'achète donc une breloque en rapport.
Maintenant, il y a dessus, un parasol pour l'été, une tour Eiffel pour symboliser Paris, une machine à coudre,
car Sami m'en a offert une pour que je m'occupe,
un éventail à cause des bouffées de chaleur dues au traitement. Pour marquer cette superbe journée
avec ma sœur,
j'ai acheté une breloque coupe de champagne. Les deux dernières, furent une tong, pour une
autre merveilleuse journée avec ma sœur,
que j'aime tant, et une amie.
Puis une petite pastille rose symbolisant la lutte contre le cancer.

Posté par Ellen Ripley à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2010

1 chimio

Sami et moi arrivons à la clinique, pour voir d'abord la cancérologue puis monter au service de chimiothérapie.

Le rendez vous, reste un rendez vous "normal", on discute des risques de récidives, de comment se passe la chimio.
L'une de mes peur était de savoir si j'allais sentir le produit couler en moi.
J'ai demandé à Jean Yves, mon beau frère, comment cela se passait, et il a répondu tant bien que mal à mes questions,
car pour lui, tout roule..... Le rendez vous terminé, nous montons donc d'un étage, et nous patientons un peu.
Les infirmières m'appellent une première fois. Je leurs précise que je suis très anxieuse et que j'ai pris deux anxiolytiques....
Puis voici donc, le premier branchement d'une longue série, mais je ne le sais pas encore.
Nous sommes conduits dans une chambre individuelle, avec télé et tout.....presque une chambre d'hôtel......

Les infirmières viennent pour les premières perfusions, cela s'appelle la prémédication, en fait, ce sont pleins de
médicaments pour diminuer les effets secondaires de la chimio. En gros, des médicaments pour me soigner des médicaments.....

L'un des premier médicament est le Taxotere, et l'un des effets secondaires est la chute des ongles.
Pour contrer cet effet, je me retrouve avec des moufles congelées sur les mains, et des brassards aux chevilles,
pendant toute l'injection du produit, soit une heure.

Le but étant de resserrer les vaisseaux sanguins au niveau des extrémités pour éviter que le produit ne se répande jusqu'aux
ongles. En plus des moufles, il est fortement conseillé de mettre du vernis opaque sur les ongles pour éviter les rayons UVB.

Une fois, le Taxotere passé, le deuxième médicament est envoyé, c'est l'Endoscan, lui coule en une heure aussi.
Ces effets secondaires sont aussi diverses, mais au moins je n'ai pas de moufles....

La chimio est finie, je peux rentrer chez maman. Je suis fatiguée, et vais me coucher un moment.
À mon réveil, j'ai envie de coca et de frites...... Les odeurs commencent à me déranger et ma peur est d'etre malade.
Mon p'tit bout est chez mes beaux parents pour qu'il ne me vois pas malade. Le lendemain de la chimio, les infirmiers
viennent me faire une piqûre pour booster mes globules blancs.

Dans l'ensemble, la chimio ne me mets pas KO, fatiguée comme une gueule de bois, par contre le pire des effets secondaires
est ce gout métallique dans la bouche qui ne passera qu'à la fin des traitements
.

Posté par Ellen Ripley à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2010

Un peu de repos

Durant cette période de "repos", je dois me préparer à ce qui va suivre. 
C'est à dire, prévoir ma perruque, je vais donc faire des essais....
Il faut aussi prévoir, la garde de mon petit bout.... Heureusement, maman est adjointe à Venissieux,
et pour une fois, elle va faire marcher sa position.
Ainsi le p'tit bout va pouvoir aller dans une crèche....
N'ayant pas commencé les traitements, je peux participer à la période d'adaptation.

Mon p'tit bout a été bien ballotté ces derniers temps.
Nous avons déménagé de Paris, pour Enghien, mais durant 6 mois, nous avons fait les aller-retour en train,
avec le p'tit bout. Puis comme je l'ai dit avant, lorsque son entrée en crèche à Enghien a été validée,
j'ai eu les résultats de ma biopsie.
Et pour notre départ à Lyon, Sami l'a récupéré chez la nounou pour la gare de Lyon, sans repasser par la
maison.
Je ne culpabilise pas de cette situation, mais il me semble important de pouvoir un peu lui expliquer.

Ayant un grand pansement sur le sein, et une visite des infirmiers tous les 2 jours, je ne peux pas lui cacher
grand chose. Mes mots sont simples, maman a bobo....

Je profites aussi de cette période, pour voir ma famille et étonnamment pour les rassurer.
C'est la partie la moins évidente, rassurer les proches.
Les proches, la partie la plus importante mais parfois la plus pesante.
En voulant, me protéger parfois, ils en font trop.
Je ne veux pas que ce cancer prenne le pas sur ma vie, mais les personnes qui m'aiment m'étouffe par
moment....
Comment faire pour leur dire, je vais bien, je peux faire plein de chose......

La date de la première chimio approche à grand pas......

Posté par Ellen Ripley à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2010

Je ne maîtrise plus rien...

 

J'ai enfin quelques jours de repos. Je peux souffler....

Mais très vite, les affaires reprennent. Nous avons rendez vous avec la chirurgienne pour voir comment évolue la cicatrisation. Mais surtout pour me bourrer de rendez vous.... J'ai une semaine avec des examens tous les jours......

Les premiers se passent bien, puis vient le fameux rendez vous, pour la scintigraphie osseuse.                    Un examen tout bête et pas du tout douloureux.....

Nous arrivons donc au centre de médecine nucléaire, comme toujours formalités d'usage et nous patientons....

Et là, je commence à tourner en rond, en me rapprochant doucement de la porte d'entrée. Je reviens vers Sami, pour tenter de me calmer, et repars faire les cents pas.... Et on m'appelle

Sami m'accompagne toujours, quand j'y pense, je lui ai fait vivre des moments insupportables.

Je m'assois sur un fauteuil, l'infirmier prépare l'aiguille avec le produit radioactif, et là, je me lève d'un bond et crie NON, puis je me retrouve assise par terre comme une enfant à pleurer, en disant toujours NON.
Je comprendrais après qu'en fait, je disais simplement NON à mon cancer....

L'examen ne se fait donc pas, nous partons, je m'excuse et allons voir la chirurgienne.
Elle me rassure, et me dit qu'elle avait remplie mon agenda de rendez vous, en se disant que j'allais peut être craquer. 

Le reste de la semaine se passe tranquillement avec d'autres examens.

Puis vient le rendez vous avec la cancérologue....
Elle m'explique j'ai un cancer de grade 3, c'est à dire le plus élevé, le plus agressif, le plus tout quoi.... C'est vrai que je ne suis pas toujours discrète, mais là j'aurai pu éviter de me faire remarquer.

Au vue donc de cette analyse, voici le protocole.... 4 séances de chimiothérapie et 30 séances de rayons. Les chimios compredront deux medicaments principaux, Endoscan et Taxotere.
La chimio, le mot est lâch, voilà, je suis une vraie cancéreuse. 
Lorsqu'elle m'annonce cela, je m'imagine déjà à genoux devant les toilettes, sans cheveux, sans sourcils. Malade.

Je lui demande si les chimios sont obligatoire, car j.avais lu que pour certaines femmes, ils pouvaient enlever les ovaires et éviter la chimio. Sa réponse fut, vous êtes encore jeune si vous voulez un autre enfant, et en plus cela ne fonctionne pas dans votre cas.
Elle me précise aussi que mon cancer n'est pas hormonodependant, ce qui veut dire, que je n.aurai pas d'hormonotherapie à prendre pendant 5 ans. 

Pour commencer la chimio, il faut que l'on me pose un Port À Catether, ou un PAC. Moi qui est peur des aiguilles et autres, je demande en anesthésie générale, et elle me répond que cela ne dure que 20 minutes, alors non, anesthésie locale.

Sami n'a pas pu rester avec moi, pendant tout le rende vous. En partant je passe donc au service de chimiothérapie pour voir un peu à quoi cela ressemble et leur donner la date de la première qui sera le 28 juin.

Posté par Ellen Ripley à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2010

Le grand jour.

 

Je rentre à l'hôpital la veille.

Je vois une fois de plus l'anesthésiste, et la chirurgienne, qui m'explique le déroulement du lendemain.
Sami passe me voir, ainsi que maman et ma tante. 
J'ai froid dans cette chambre d'hôpital, mais je n'ai pas peur.
En fait, pour moi, une fois cette tumeur enlevée, je serai guérie....
Les visites sont terminées.....

J'ai passé une bonne nuit, et suis assez détendue. J'ai hâte que cela se termine, que l'on m'enlève ce cancer qui est en moi.
Les infirmières passent en me donnent les prémédications, et le brancardier vient me chercher. Je me dit que ce n'est que dans les films qu'ils sont beaux gosses dans les hôpitaux.....

Je me réveille dans ma chambre, avec un énorme pansement sur la poitrine. Mon homme passe me voir, et m'apporte un superbe bouquet avec une carte que j'ai toujours dans mon porte feuille. 

Et voilà, c'est fini, le cancer n'est plus en moi......

La chirurgienne passe me voir, et me dit que tout c'est bien passé, qu'elle ne m'a pas fait de cicatrice sur le sein. Super je vais pouvoir faire du topless.....

Je me rendors de nouveau....

Le lendemain, j'ai droit à un pansement étanche pour pourvoir me laver. Une bonne douche, quel bonheur. Puis les infirmières changent mon pansement et mon homme vient me chercher.

Enfin je vais pouvoir voir Adam.....

Posté par Ellen Ripley à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]